Wintherthour-Servette: Match piège pour les grenat

19 avril 2019

FC Winterthur- Servette FC :

 

Le Servette FC se déplace, ce samedi 20 Avril à 17h.00, au Schützenwiese de Winterthur, dans le cadre de la 30ème journée de Brack.Ch Challenge League. 22 jours après les avoir reçu, les deux équipes vont à nouveau s’affronter pour la lutte à la Super League.

 

La rencontre :

Rien n’est encore fait pour les Genevois, on attaque ce week-end la 30ème journée et la dernière ligne droite avant, on l’espère, fêter la montée le 26 mai face à Kriens. Cependant, c’est dans ces matchs traîtres que les Servettiens peuvent perdre des plumes. En effet, ce n’est pas le LS, actuel dauphin, ni Aarau, qui est dans une forme étincelante et reste à l’affût en troisième position que nous affronterons. Mais cette rencontre reste des plus importantes, les zurichois occupant la 4ème place, à 6 points des vaudois. C’est dans ces matchs que nos joueurs se doivent d’engranger un maximum de points, une défaite étant préjudiciable si l’équipe souhaite s’assurer une avance considérable avant la réception d’Aarau le 27 Avril et de Lausanne le 10 mai. Ce déplacement reste incontestablement comme une épreuve à ne pas prendre à la légère. Bien qu’ils aient enregistré 26 points en 15 sorties, loin du Stade de Genève, c’est bien à l’extérieur que certaines surprises surviennent, comme ce fameux déplacement au Tessin. La dynamique est excellente pour les Grenats puisque l’on reste sur 9 matchs sans défaite, ce qui nous fait 21 points pris sur 27 possible. De plus, l’entraîneur M. Alain Geiger retrouvera Alphonse de retour de blessure ainsi que Sébastien Wüthrich de suspension mais devra composer sans le défenseur central Christopher Routis, suspendu pour 1 rencontre.

 

L’adversaire :

Winterthour reste à 17 points de nous mais ne comptent qu’un retard de 6 points sur la place synonyme de barrage. Les Zurichois ne seront donc rassasiés qu’en cas de victoire, s’ils veulent garder le contact pour la promotion, ils ne doivent que prendre les 3 points. Depuis leur défaite face au Servette FC, ils restent invaincus. Une victoire sur le score de 3-1 à Schaffhouse puis deux matchs nuls face à Kriens et surtout Aarau (2-2). Alors qu’il y a 5 rencontres, les Zurichois s’étaient inclinés à domicile (0-1), ils ont réussi à ramener un point de leur déplacement en Argovie. Comptablement, c’est donc 5 points engrangés en 5 matchs (soit un minimum d’1 point/match). Lors de leur 4 derniers affrontements face à des équipes du top 3, ils se sont inclinés à 2 reprises et ont concédé 2 matchs nuls. D’ailleurs, ils pourront compter sur la présence du co-meilleur buteur du club Seferi, qui était suspendu lors de la rencontre du 29 mars. L’attaquant albanais a déjà inscrit 8 buts et délivré 3 assists en 26 rencontres disputées. Il sera alors bien en forme afin de venger son équipe de l’humiliante défaite survenue à Genève. Au milieu de terrain, l’on devrait retrouver le demi italien Luca Radice qui compte 3 buts et 8 assists. Le joueur de 32 ans est fidèle au club depuis son contrat signé en 2006. Malgré un léger passage de 3 saisons avec Aarau, dont 2 en super League, il compte 10 saisons sous les couleurs zurichoises et a même pris le brassard de capitaine, à la place de Davide Callà.

 

Le joueur :

Il a bien mérité que je parle de lui, vu son incroyable implication au sein du Servette FC et plus particulièrement lors des matchs, puisqu’il est considéré comme un joueur providentiel, lui qui marque constamment lors de ses entrées en jeu. Le brésilien Mychell Chagas a quitté son pays natal, le Brésil pour la Suisse à l’âge de 10 ans. Sa mère ayant fait connaissance de son beau-père, un suisse, au Brésil, il rejoignit la ville grise, froide de Zurich. Il passa ses gammes à l’YF Juventus de Zürich, Grasshoper puis Winterthour. C’est malheureusement dans ce dernier club que l’amertume fut la plus grande. En effet, lors de la saison 2009-2010, Chagas évolue alors en U21 dans le club du FC Winterthur et on lui promet une place dans la première. Malheureusement, cela n’arrivera jamais et il décidera alors d’arrêter le foot et d’entreprendre un CFC d’employé de commerce. Après avoir à nouveau rejoint les rangs de l’YF Juventus, il rejoint le club saint-gallois de Rapperswil avec qui il inscrit 23 buts lors de la saison 2016-2017 et est un grand artisan de la montée, il remet ça à l’échelon supérieur lors de la saison suivante (9 buts et 6 assists). De quoi attirer les regards du Servette FC, avec qui il signe alors un contrat jusqu’en 2020. C’est d’ailleurs son premier contrat professionnel que le brésilien signe, à l’âge de 28 ans, il faut donc toujours croire en ses rêves. Cette saison, il compte 10 buts et 4 assists en 620 minutes jouées, soit un but toutes les 62 minutes, qui le place bien devant les meilleurs buteurs européens. Un Lionel Messi inscrivant un but toutes les 76 minutes ou Kylian Mbappé (95 minutes/but). C’est donc plus qu’un remplaçant de luxe que peut compter Geiger sur son banc.

 

Le dernier match :

 

Après une victoire miraculeuse à Rapperswil, qui fut suivie par une trêve internationale, Servette retrouvait son antre du Stade de Genève pour la première fois depuis la leçon infligée à Schaffhouse. C’est un adversaire d’un autre calibre qui se déplaçait et qui entamait la semaine anglaise à venir pour le Servette FC. Il fallait alors à tout prix débuter de la meilleure des manières avant le déplacement à Lausanne. De plus, les supporters lausannois étaient venus à Genève afin de voir un léger aperçu de ce qui allait les attendre. Ils ne furent pas déçus, tout comme les 3852 spectateurs présents, puisque l’armada offensive du Servette FC délivra la bagatelle de 5 buts et ce alors que l’arbitre avait sifflé la mi-temps sur le score de 1-1. Les visiteurs avaient commencés tambour battant en assiégeant le but servettien et avaient trouvés la clef à la 6e minute sur une frappe déviée d’Ousmane Doumbia, auteur d’un très bon match et qui nous a fait regretter son départ incompréhensible de Genève. Le duo Schalk-Koné était néanmoins de retour au bon moment, et ce sont les deux pointes qui vont faire que Servette va revenir dans le match. On approchait le quart d’heure de jeu et Koro avait servi Schalk dans la profondeur pour l’égalisation. A peine revenus des vestiaires, le jeune Cognat délivrait une splendide passe en profondeur à destination de Stevanovic qui permettait aux Genevois de prendre l’avantage. S’en suivront encore 3 buts signés Koné (70ème minute) ; Imeri (83’) et Chagas (88’). Malgré une légère réduction de Gabriel Isik à la 91ème, les zurichois n’avaient rien pu faire face à cette équipe-là.