Wil-Servette: un pas de plus vers la Super League?

05 avril 2019 - 358 vues
Télécharger le podcast

FC Wil 1900- Servette FC :

 

 

Le Servette se déplace à Saint-Gall pour affronter le FC Wil, actuel 5ème du championnat, ce samedi 6 Avril à 17h.30 dans le cadre de la 28ème journée de Brack.Ch Challenge League. Cette rencontre marque le début du quatrième et dernier tour de Brack.ch Challenge League. Après une magnifique victoire sous la neige lausannoise sur le score de 2 buts à 0, les Genevois comptent bien agrandir leur avance de 13 points sur son dauphin et cela passe par un déplacement à Wil.

 

La rencontre :

La semaine anglaise du Servette FC se passe pour le mieux avec 6 points sur 6 engrangés et ce contre les deuxièmes et troisièmes du championnat, ce qui était plus que des matchs tests mais une véritable confrontation au sommet de la Challenge League. Les 7 buts marqués prouvent bien une réelle domination des Servettiens, eux qui comptent déjà 63 buts marqués en 27 matchs ( soit 2.3 buts /match), alors que la formation argovienne, 2ème au classement de la meilleure attaque, n’en compte que 44. A 9 journées de la fin du championnat, le Servette FC est plus que lancé en quête de la promotion en Super League avec une avance de 13 points sur la place synonyme de barrage et 15 avec la 3ème place, détenue par Winterthur. L’IGP Arena de Wil fût un mauvais souvenir pour les supporters et joueurs puisque c’est dans ce stade que les Servettiens s’inclinèrent pour la première fois de la saison. Cependant la donne a changé et c’est en leader incontestable que les genevois se déplacent à Saint-Gall.

 

L’adversaire :

Du côté de Wil, rien ne va. Incapable d’enchaîner de bonnes performances, ils stagnent à leur 5ème place. Avec seulement 4 points en poche sur les 5 derniers matchs, dont 1 seule victoire sur le score de 1-0 à domicile face à Winterthur et le nul à Vaduz (1-1), ils se sont inclinés à 3 reprises en encaissant 8 buts et n’en inscrivant qu’un seul. Ce fût face à Kriens (0-1) ; Chiasso (1-3) puis Rapperswil (0-4). Ces résultats sont d’autant plus problématiques car ils affrontaient la lanterne rouge (Rappi) et leur défense a littéralement volé en éclats alors qu’ils ont une des meilleures défenses du championnats ( 31 buts encaissés). C’est donc dans cette optique de renouvellement que le FC Wil a fait l’appel de Ciriaco Sforza. L’ancien mentor du FC Lucerne ; Wohlen, GCZ  et du FC Thoune attendait une telle opportunité depuis son éviction en septembre 2015. Assisté de Daniel Hasler ( ex-Vaduz et Rapperswil-Jona) ils ont débuté officiellement ce mardi et  le déplacement à Vaduz qui s’est soldé sur le score de 1 partout.

 

 

 

 

 

 

Le joueur :

 

Il fut un grand artisan de la victoire servettienne lors du match face au Lausanne Sport. Présent offensivement comme défensivement, Miroslav Stevanovic, qui a signé d’ailleurs sa 9 et 10ème assists de la saison au passage a clairement fait basculer le match et offrit une certaine assurance au Servette FC concernant la promotion en Super League. C’est donc avec une certaine logique qu’Alexandre Rossignol, mon collègue, lui a attribué la magnifique note de 9.

Le milieu bosnien réalise une saison plus que magnifique du côté de Genève en inscrivant pas moins de 7 buts et délivré 10 passes décisives en 25 matchs.

 

Sa carrière pris un certain envol en 2010 lorsqu’il signa au FK Vojvodina Novi Sad en 1ère division serbe, club dans lequel il joua plus de 69 matchs en 3 saisons et inscrivit 12 buts. Dès lors, il rejoignit l’Espagne et le club de Sevilla FC. Cependant, il ne réussit jamais à véritablement s’imposer et ne participera qu’à 7 rencontres avant d’être prêté au Elche CF puis le Deportivo Alavés. Après 2 aventures en Hongrie et en Grèce, il revient au pays afin de porter le maillot du FK Zeljecnicar Sarajevo et inscrira 5 buts en 43 rencontres. C’est grâce à Meho Kodro, pour une fois qu’on peut le remercier, d’avoir pensé à son compatriote et de l’avoir fait venir au bout du lac en 2017. Lors de la saison 2017-2018, Stevanovic était déjà indiscutable dans la compo. En 31 rencontres jouées, il inscrivit 8 buts et délivra 9 passes décisives. Il a  donc encore 6 buts pour inscrire 1 but et augmentera encore alors plus ses stats que la saison passée.

MVP de l’année 2018, cette récompense fût plus que normale vu les statistiques impressionnantes du bosnien que les supporters grenats, qui l’ont déjà dans leur cœur, souhaitent bien le voir encore quelques belles années sous les couleurs grenat.

 

Le dernier match :

 

Les Servettiens ont clairement démontré leurs lacunes offensives, lors de ce match, en tirant pas moins de 19 fois mais seulement 5 vers le but de Kostadinovic qui furent arrêtés par le gardien. Sur ces 14 tirs, pas moins de 9 n’étaient pas cadrés et 5 furent bloqués par la défense saint-galloise. Pourtant, c’est bien eux qui créaient le jeu et la possession (68%) était bien du côté des genevois mais Madame Chance était quant à elle en vacances à ce moment-là.

Les spectateurs ont du se croire à un vieux Guingamp-Dijon tant le match était d’une intensité morbide. Score final un bon petit 0-0 des familles qui n’a réjoui aucune des équipes qui se partagèrent les points.

Les supporters qui vont faire le déplacement espèrent donc bien que l’armada offensive grenat va à nouveau frapper.

 

Rédigé par Marc Schweizer